Articles

Affichage des articles du juin, 2022

Clair-obscur

Image
“Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité.”   Carl Gustav Jung  

[Part. I] - EVA4EVA : Métalogue | ego ipse

Image
2004 A.D. HAKONE, UNDERGROUND TESTING FACILITY NO.2 LCL pressure, +0.2. No destrudo readings in transmitter. ~ "As long as the Sun, the Moon, and the Earth exist, everything will be all right" Pourquoi es-tu tout seul ? Parce que j'aime être seul. Pourquoi es-tu tout seul ?  Parce que je préfère la solitude à la multitude. Pourquoi es-tu tout seul ? Parce que c'est plus facile.  Es-tu vraiment seul ? Oui. Es-tu vraiment seul ? Oui. Même si j'ai de la famille. Est-ce tout ? J'ai aussi quelques amis. Es-tu vraiment seul ? Je crois. Pourquoi le solitaire fuit le nombre ? Parce que cela lui est désagréable. Fuis-tu ce qui est désagréable ?  Oui, évidemment. Pourquoi ? Parce que c'est ce que tout le le monde fait. Personne n'aime souffrir. Donc le solitaire fait comme tout le monde ? Il le fait tout comme il est humain parmi les humains. Cela ne veut-il pas plutôt dire que tout le monde est seul ? Non. Pourquoi ? Parce que si tout le monde était seul, en ém

L’homme qui attend…

Image
… est un danger pour l’homme. Il devient obstacle, s’excommunie du réel. En fait, sa latence n’est que l’apparence d’un appétit qui veut être comblé. Attendre c’est une menace au monde, c’est infliger l’immobilité d’un corps, un simulacre de mort contre le mouvement. Et ce mouvement qui ne révèle rien, ne propose aucune garantie de vitalité. L’homme qui attend propose physiquement une alternative, une tentative d’apporter une impulsion de vie, une tension, imposer un rythme. Opposition au mouvement. Et là où deux forces s’opposent, la vie apparait. L’homme de l’attente doit détruire l’harmonie, qui n’a pas de place dans le chaos naturel des choses. Son ennemi est l’idéal de son époque, de sa génération.

Les langues désarmées

Image
“La violence, c'est un manque de vocabulaire.” Gilles Vigneault   La culture de la honte      Dans ma onzième année, j'ai été diagnostiqué "surdoué" alors que je devais redoubler ma sixième et que je vivais une période très difficile aussi bien au collège qu'à la maison. Au début du mois de février 2022, j'ai été diagnostiqué avec un trouble de la sphère autistique par un professionnel de la neuropsychologie.       Suis-je plus intelligent que les autres pour autant ? Non. À l'époque, la question m'aurait fait rire. Pourquoi serais-je plus intelligent alors que ma moyenne peine à dépasser les 9 points, et que toute personne en dehors de moi-même semblait comprendre les codes et les enjeux de la vie d'un élève ? Tous mes camarades autour de moi semblaient parler un langage secret dont je ne comprenais pas un mot. Souvent, ils n'avaient même pas besoin de finir leurs phrases. À l'époque j'étais un enfant relativement isolé, parfois harcel