[Part. III] - EVA4EVA : La piscine

[Précédemment]

First Municipal Junior High School | Tokyo-3

~

- Tu veux quelque chose à boire ?

- (hoche la tête)

  - On est désolé d'être venu te chercher en plein milieu d'un cours, mais on avait quelques questions à te poser.

- C'est pas grave.

-  Est-ce que tu sais qui on est ? Pourquoi on est là aujourd'hui ?

- (hoche la tête)

- Bien sûr qu'il le sait.

 - Veuillez sortir, mademoiselle. C'est un entretien privé.

(claquement de porte)

(silence)

- Qui était-ce ? Une camarade de ta classe ?

- Une fille.

- Bon… Commençons, veux-tu ? [froissement de feuilles] 

- Tes tests de synchronisation sont…  je peux te tutoyer ? ils sont éloquents.

- (silence)

- D'autant plus à ton jeune âge. C'est vraiment épatant.

- (silence)

 - On dit que tu passes beaucoup de temps à la piscine, c'est vrai ?

- (hoche la tête)

 - Pendant des heures. Pourquoi ? 

- J'aime la sensation. 

- Essaye d'être précis, s'il te plait.

- (inspire) Quand je suis sous l'eau, je laisse quelques bulles d'air s'échapper de ma bouche, et je me laisse couler. Puis je m'allonge, et je regarde la surface par en dessous. Je regarde. Longtemps. Jusqu'à ce que je suffoque. 

 - Mais 

- (coupe) pourquoi faire ça ?

- Quand on est au-dessus de l'eau, on veut plonger pour retrouver les ténèbres. Mais quand on est en dessous, la lumière nous hypnotise, nous attire tout en nous empêchant de remonter. Parce qu'on est mieux au fond.

 - Pourquoi tu dis "on" depuis tout à l'heure ?

- (sourire) C'est toute la chose. 


 - Alors, tu en dis quoi ? 

- (soupire) Franchement, je ne sais pas. Il me fait peur.

 - Mais il est bon, non ?

- (silence) effrayamment bon.

(silence)

 - Je m'occupe du rapport ; je l'envoie à l'institut Marduk à la première heure, demain matin. 

[…]

 - Où est-ce que tu vas ?

- À la piscine.

À consulter

Le beau risque

Misonéisme & Être-Tout : les deux extrémités de la conscience de soi